Cape Town : logistique

Publié le par Delphine

Aujourd'hui, nous nous avançons au maximum sur la plan logistique car demain est un jour férié en Afrique du sud : c'est le jour de la jeunesse !
Au programme : acheter une carte SIM pour le portable, acheter une batterie pour la voiture, trouver des petits hauts-parleurs USB pour avoir du son sur mon pc, et surtout démarcher les compagnies d'assurance pour assurer la voiture qui est arrivée au port et qui a été transférée dans un entrepôt en attendant la visite des douanes.
Nous espérons la récupérer mercredi ou jeudi mais aucune date n'a été fixée pour le moment.
Ici, la plupart des compagnies d'assurance proposent des packages globaux pour la maison, la voiture etc et ils nous demandent une adresse fixe... C'est donc plutôt galère et malgré plusieurs contacts physiques et téléphoniques, à la fin de la journée, nous n'avons toujours pas trouvé d'assurance voiture...
Nous avons toutefois rencontrés des interlocuteurs extrêmement accueillants et qui n'ont pas hésité à passer plusieurs coups de fil pour essayer de nous aider à trouver un assureur. Et le sourire des africains ! Comme c'est agréable !
Ici j'ai retrouvé pas mal de similitudes avec la Nouvelles-Zélande : parler anglais, la conduite sur la voie de gauche, des marques de supermarchés, la gentillesse des anglo-saxons ou encore le café à emporter. C'est rigolo !
Dans un magasin, nous avons été sollicités pour répondre à une petite enquête marketing d'un magasin de sport et quelle ne fut pas ma surprise à la question n°3 qui me demande quelle est ma "race" ?? Je ne comprends pas, ils veulent savoir ma nationalité ? Non, ils veulent savoir si je suis blanche ou noire...... Stupéfaction. Il est l'heure de se repencher un peu sur l'histoire de ce pays.
L'Afrique du sud a officiellement instauré l'Apartheid de 1948 à 1991.
Nelson Mandela a été arrêté par le gouvernement sud-africain, grâce à l'aide de la CIA, il a été condamné à la prison et aux travaux forcés à perpétuité mais fut relaché 27 ans plus tard. Il est devenu entre temps une célébrité bénéficiant d'un soutien international, symbole de la lutte pour l'égalité raciale.
L'histoire de ce pays, la politique de discrimination positive mise en place en 1994 et le projet de réforme agraire visant à redistribuer les terres aux noirs entretiennent des tensions évidentes entre les différentes populations d'afrique du sud pour ne pas dire entre les noirs et les blancs.
Les noirs occupent plutôt les postes à faible responsabilité et dans les villes, beaucoup d'entre eux vivent dans des conditions misérables au sein des "township".
La criminalité atteind des proportions effarantes et dans les principales villes, les riches se parquent dans des forteresses ultra sécurisées. Bienvenue dans le pays où les armes font directement plus de morts que les accidents de la route et où bracages, agressions et cambriolages sont monnaie courante.
Quel dommage d'en être arrivés là... ce pays a l'air tellement magnifique côté paysage et chaleur humaine...
Pour notre part, nous nous contentons de nous déplacer sans sac à dos et avec très peu d'argent sur nous et nous évitons de nous promener seuls la nuit ou dans les quartiers chauds.
Voilà pour cette journée de lundi ! Nous avons le wifi à l'auberge de jeunesse alors nous en profitons pour donner des news ! Gros bisous

Publié dans Afrique du Sud

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article