Réserve de Moremi

Publié le par Delphine

Le 7 septembre

 

Avant d'entrer dans la parc de Moremi, nous avons bivouaqué seuls en pleine brousse au milieu de toute cette faune : nous avons briefé les enfants pour ne pas qu'ils s'éloignent de la voiture et nous avons laissé les portières grandes ouvertes durant notre dîner, au cas où un félin vienne troubler notre repas… Et hop, vite au lit dans la tente de toit, à guetter les bruits de l'extérieur au cas où nous ayons de la visite … je n'étais pas si fière et j'avoue avoir tardé un peu pour m'endormir ce coup-ci !

 

Le lendemain, nous expédions notre petit dej et entrons dans le parc de Moremi. Nous voilà bien installés à bord de notre 4x4 préféré.

Dans ce parc, la végétation est bien plus variée qu'à Etosha : maupane trees, arbres à saucisses aux fleurs pourpres, herbe sèche ou herbe verte, points d'eau, mares, petits ponts en bois, mini-forêt, pins africains, roseaux etc. La flore est vraiment superbe bien que nous imaginions que les paysages seraient encore plus verts et plus humides.

Il y a quand même assez d'eau pour attirer quelques moustiques et tous les soirs c'est le même cérémonial pour les enfants et moi : pantalons, chaussures fermées, manches longues et spray anti-moustiques sur tout ce qui dépasse. C'est chiant mais c'est comme ça.

 

Sans être blasé, nous ne comptons plus les éléphants, girafes et antilopes croisés dans le parc, nous apercevons surtout pour la première fois, des buffles. Avec leurs cornes, ils ont une allure de vieille grand-mère coiffée à l'ancienne avec une raie au milieu, c'est trop marrant !

Et puis nous observons enfin de beaux hippopotames de près, bien qu'ils soient très craintifs. J'adore leur allure arrondie avec des yeux tout rond sortant de leur tête, leurs petites oreilles de Shrek et leur petite queue. Le tout avec parfois 4 ou 5 oiseaux sur le dos, c'est génial !

On voit également des impalas, des crocodiles, des mangoustes rayées, des phacochères à 1m, de beaux oiseaux très colorés, des vautours, des babouins et encore et encore.

 

En fin de journée, nous commençons à prendre la direction de la sortie lorsque nous rencontrons un "promène touristes" dont le chauffeur-guide bien sympa nous indique qu'e non loin de là, il y aurait … un léopard.

Ce félin est tellement rare à observer, surtout en pleine journée, que nous nous hâtons de partir à sa recherche.

Nous arrivons près d'un grand arbre dont l'une des branches est à l'horizontal. Un énorme léopard y fait sa sieste, les 4 pattes et la queue pendant dans le vide de chaque côté de la branche. On dirait vraiment un gros chat tout mignon tout gentil et on s'attendrait presque à l'entendre ronronner !

Notre présence ne l'inquiète absolument pas et nous restons là à l'admirer pendant une bonne demi-heure. C'est extraordinaire !

 

A partir de cet épisode léopardesque, notre soirée va littéralement alterner entre rêves et cauchemars…

Article suivant !

Publié dans Botswana

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article